Dragons Rouges Index du Forum
 
 
 
Dragons Rouges Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Kléa

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dragons Rouges Index du Forum -> La Ville Basse -> L'Auberge
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 24th Novembre 2010, 00:04    Sujet du message: Kléa Répondre en citant

Juste pour le plaisir je vous copie la description et l'histoire d'un personnage que j'ai jouer sur un forum de jdr. C'est de loin le perso que j'ai le plus aimé !

   Description :    La femme qui vous fait face doit avoir un peu plus d'une vingtaine d'année. Plutôt petite pour ça race (proche du mètre cinquante), elle est toute en finesse. Elle est habillée de noir et de rouge sang. Ses habits sont couverts de poussière, sans doute revient-elle d'un long voyage, d'ailleurs le sac qu'elle trimballe semble confirmer cette hypothèse.
   La capuche de sa cape est rabattue sur sa tête, laisse apparaitre quelques mèches de ses cheveux noir ébène, coupés courts.
   Elle porte une tenue de voyage dans les mêmes couleurs que sa cape qui lui sied à merveille.
   Ses deux yeux bleus observent attentivement ce qu'il se passe autour d'elle, une lueur de folie semblant y sommeiller constamment.
   En s'attardant un peu sur son visage, on peut y remarquer deux tatouages tribaux autour de ces yeux qui sont constamment maquillés de noir, ce qui contraste sévèrement avec le teint pâle de sa peau.
   La couleur semble avoir couler le long de ces joues, lui donne un air inquiétant.
   Malgré ses airs obscures, c'est une très belle femme, un de celle qu'on n'hésiterait pas à culbuter au détour d'un chemin où autre part par ailleurs. Son décolleté laisse apparaitre la base de sa somptueuse poitrine et il n'est pas rare que des regards s'égare. Niché au creux de ses seins, un pendentif représentant une tige d'où partent neuf tête. Il s'agit sûrement d'un symbole.
   Toujours à portée de main, se trouve un bâton de sa taille finement ouvragé. En outre, elle porte à sa ceinture un fourreau contenant une dague qui semble avoir vécue du coté droit et un fouet du cuir enroulé du coté gauche.
   
   Complètement barrée ? Mouais, c'est sans doute le terme qui définit le mieux la donzelle. Avec le passé qu'elle se traine c'est compréhensible. Elle aime faire mal. Elle vit pour faire souffrir son entourage. Et cela sans jamais sourciller. Oh elle sait très bien où se situe la frontière entre ce qui est bien et ce qui est mal, mais elle aime jouer avec ses limites, quitte à s'en moquer s'il le faux, se contentant de suivre la voie qui a été tracée pour elle. Vire pour elle, vivre par elle, telle est son but.
   Lui faire honneur chaque jours. Comme si elle était une amante invisible qu'il faudrait sans cesse satisfaire. Bien qu'elle sache que sa manière de penser n'est guère acceptée par la majorité des gens, peu importe, de toute manière d'une façon ou d'une autre, ils connaîtront la souffrance et par ce faite, se lieront à elle.

   Histoire :    Kléa est née dans une famille aisée dans le ville de Phlan au bord de la Mer de Lune. Son père était artisan et son travail a permis à sa petite famille de couler des jours paisible, à l'abri des besoins.
   Une grande maison, un domestique, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Sa mère attendait son deuxième enfant. Bref, une vie paisible tel que beaucoup en rêve. Du moins jusqu'à ce que Kléa arrive à ses 9 ans.
   Cette année là, sa mère mourut en mettant au monde sa sœur, Gaëlle. C'est a partir de ce moment là que le rêve se mua doucement en cauchemar. Son père ne supporta pas ce décès et sombra dans l'alcool pour tenter d'apaiser la douleur d'avoir perdu la seule femme qu'il n'eut jamais aimer. Il ne travaillait presque plus et rapidement la famille se trouva couverte de dette. La maison leur fut prit et ils durent s'installer dans les quartiers bien moins huppé, voir même insalubre. Son père continua inexorablement de boire, trainant de plus en plus souvent avec des individu dont la moral était plus que douteuse. Il buvait la plus grande partie de ses maigres revenus, tapant sur ces filles pour oublier qu'il n'était plus qu'une épave.
   Les années passèrent sous les coups et les injures. Kléa arriva doucement sur ses 16 ans. Les prémices de féminité se faisaient voir sur son corps d'adolescente. Des formes qui ne laissèrent pas sont père indifférent. Oh, oui, elle était belle et ressemblait tellement à sa mère... Ainsi la rejoignait-il le soir venue, pour s'adonner à des jeux qui n'avaient rien de ce qu'une fille devait attendre d'un père. Bien au contraire... Jour après jours, elle devait supporter ces ignobles assauts, blessant son corps et son âme, la laissant sale, si sale... et si seule... désespérément seule. Vers qui pourrait-elle se tourner ? Sa sœur ? Elle était bien trop jeune et rien ne servait de l'accabler avec ça. Elle avait bien assez de chose à gérer de son coté. Ses amis ? Mais comment auraient-ils pu seulement la comprendre? Petit à petit, sa haine, sa souffrance et sa frustration emplir son cœur et son âme jusqu'à devenir une part essentielle d'elle même. Et plus le temps passait, plus elle désirait qu'il meurt, qu'il disparaisse, jusqu'à ses souvenir.
   Elle trouva le courage – ou la folie – manquante le jour où le monstre qu'était son père brisa le bras de sa petit sœur alors qu'il frappait, trop ivre pour se rendre compte de ce qu'il était entrain de faire.
   Une dague se trouvait posée sur la table. Très vite, l'arme se retrouva dans sa main et n'écoutant que son instinct, elle sauta sur son père. Un cri, du sang et plus rien. Il s'écroula au sol, la dague plantée au milieu du dos. Elle regarda son père un sourire au lèvre, déçue au fond d'elle qu'il n'ai pas plus souffert. Elle retira la dague.
   A ce moment, un homme entra, un personnage inquiétant, le visage torturer. Elle avait déjà vu cet homme trainer avec son père pour ses pathétiques magouilles. Elle lui sauta dessus, la dague à la main. Avant qu'elle n'est eu le temps de finir son mouvement, un bruit claqua à ces oreilles et droit derrière une affreuse douleur la stoppa. Une douleur telle qu'elle sombra dans l'inconscience.
   Quand elle reprit connaissance, elle était dans une petite pièce, couchée à même le sol. L'homme torturé se trouvait juste à coté d'elle. Manifestement, il avait décidé de l'emmener avec lui. Elle avait vécu plus de douleur et de souffrance que beaucoup de monde, et l'homme, un fidèle de Loviatar était touché. Rare était les personnes vivant de telle situation et qui en sortait indemne. Il y vit un signe. Il se nommait Gregory Mirelenda.
   La souffrance avait été son lot quotidien durant de nombreuses années, et la fureur qui l'habitait firent d'elle une élève particulièrement douée. Elle intégra très facilement le précepte du dogme, l'appliquant sans problème.
   De l'homme qui était devenu son maître, elle apprit le maniement du fouet, le goût de souffrir et surtout de faire souffrir, et la façon de canaliser la magie de son dieu pour l'utiliser à ses fins, et aux fins du culte. Son apprentissage était divisé en deux parties bien distinctes.
   Dans l'une elle apprenait la maitrise de l'art ainsi que les langues. C'est ainsi qu'elle apprit le Draconien qui lui servait à la lecture des textes anciens.
   Dans la seconde partie de son apprentissage, elle apprit les milles et une manière de manipuler quelqu'un. Que se soit par le mensonge, l'intimidation ou par le fait de jouer un rôle.
   Pourquoi se borner à vouloir connaître le bonheur et la joie ? La souffrance physique autant que psychique, voilà le véritable but. Les gens doivent le comprendre... elle le savait, elle le sentait, chaque partie de son corps et de son âme, réclamait cette souffrance, de détruire toutes choses sensément bonnes.
   Durant de nombreuses années, ils voyagèrent à travers les régions pour apporter la parole divine de leur dieu. Devant régulièrement s'enfuir une fois leur méfait accompli, poursuivit par des hordes de bouseux rageant d'avoir perdu leurs béatitudes.
   D'élève elle devint amante, s'abandonnant dans les bras de celui qui lui avait montré le vrai visage de la vie. Découvrant d'autre chemin pour arriver aux tourments dans des jeux sexuels violents aux pratique douteuses.
   Dix années passèrent, et elle était devenue une vraie femme. Arpentant fièrement les chemins, portant un bâton finement ouvrager à la main et un fouet à la ceinture, son homme à ses cotés.
   Loviatar l'avait remarqué lors de ces différents méfait en son nom, et afin de la félicité, elle lui offrit un série de pouvoir qui pourra lui permettre d'être encore plus efficace.
   Après des années de vagabondage dans les différents royaumes bordant la Mer de Lune, il était temps de rentrer chez elle, là ou tout avait commencé. Ils devaient se rendre dans un vieux temple à l'abandon afin d'y installer un sanctuaire dédié à Loviatar.
   Malheureusement tout ne se passa pas comme prévu. Le temple avait été piégé par ses anciens locataires et Gregory se retrouva une flèche fichée dans le corps. Loviatar rappelait à elle un de ses fervent admirateur. Dans son dernier souffle, il déclara à sa disciple que sa sœur était encore vivante, qu'elle n'était pas morte la nuit de leur rencontre.
   Lorsqu'elle su que sa sœur n'était pas décédée, quelques chose se passa en elle, une part d'humanité refit surface. Elle abrégea les souffrance de son amant, contre sa volonté, ne supportant plus de le voir souffrir. Après son geste, un énorme dégout s'empara d'elle, comment avait-elle pu faire cela à son maître, lui qui lui avait tout apprit... Elle devait retrouver sa sœur, mettre fin à sa vie avec une infinie souffrance, afin d'être sur de ne jamais plus s'éloigner de la voie de son dieu !!!
_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24th Novembre 2010, 00:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tuber
Dragons Rouges

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2010
Messages: 44
Recrue

MessagePosté le: 24th Novembre 2010, 00:21    Sujet du message: Kléa Répondre en citant

Alors? Elle l'a retrouvé sa soeur? Je veux la suite moi!
_________________
"On est capable du meilleur comme du pire, mais c'est dans le pire qu'on reste les meilleurs"
Revenir en haut
Kabäll


Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 154
Déserteur

MessagePosté le: 24th Novembre 2010, 10:36    Sujet du message: Kléa Répondre en citant

Magnifique,
K
Revenir en haut
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 24th Novembre 2010, 11:36    Sujet du message: Kléa Répondre en citant

Alors il n'y a pas de suite d'histoire. Quand je fais un background pour un personnage je fais toujours en sorte d'avoir une quête personnelle. Cela permet de rebondir et de faire progresser le personnage. J'avoue que Kléa est le perso le plus recherché que j'ai fait avec un réel passé et une bonne recherche de fond sur son comportement et ces attentes.

Par contre, il a été relativement dur de la jouer pour ces mêmes raison. Elle est au antipode de moi donc chaque réponse que j'ai du faire a été assez dur à faire. Maintenant je regrette de ne plus avoir assez de temps pour la jouer... Quoique je vais peut-être reprendre contacte avec la MJ pour me réintégrer à la quête en cours.

Si vous aimez les mondes fantastiques, lire de très bons textes fait et vous plongez dans les bas-fond de Padhivers (Les royaumes oubliés provenant du jeu Donjon et Dragon) je vous invite à regarder ce lien :

http://www.addfan.com/index.php?p=forumSujet.php&page=1&s=2305

C'est dans ce cadre qu'apparet Kléa.

Sinon pour parler technique, Kléa est une humaine prêtresse de Loviatar (dieu de la souffrance et de la manipulation). Son alignement est Neutre-Mauvais.

Si vous désirez plus d'information techique ou autre, je suis touts ouïe.
_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:48    Sujet du message: Kléa

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dragons Rouges Index du Forum -> La Ville Basse -> L'Auberge Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com