Dragons Rouges Index du Forum
 
 
 
Dragons Rouges Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Journal d'une reconvertie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dragons Rouges Index du Forum -> La Ville Basse -> Feuillets de l'Historien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 22nd Novembre 2010, 15:21    Sujet du message: Journal d'une reconvertie Répondre en citant

Introduction


Cela fait maintenant plusieurs semaines que je n’ai plus rien écrit. Depuis mon exorcisme par la prêtresse Emiade. Et je pense qu’il est grand temps de reprendre ma plume pour vous conter la suite de mon histoire.
Pour les personnes n’ayant pas eu l’occasion de lire « les aléas d’une vie de démoniste » je vais rapidement faire un résumer de mon passé pour que vous puissiez suivre mon histoire.

Née d’une famille bourgeoise de la cité d’Hurlevent, j’ai très jeune eu des prédispositions pour la magie. Voyant cela, ma famille m’envoya dans une très réputée école de magie de la ville. J’y ai poursuivi de très bonne étude jusqu’au jour où, tombant sur un livre interdit, je découvris la magie de l’Ombre. A partir de ce moment ma vie changea radicalement et je passais mon temps à étudier cette magie dangereuse mais au combien intéressante et variée. Tout ce passa très bien durant de nombreux mois. Mais un jour un arcaniste commença à me persécuter. N’y tenant plus, je lui ai lancé une malédiction le rendant aphone. Les mages de l’école étaient horrifié et me renvoya sur l’heure de l’établissement.

Je me suis retrouvée à la rue. Je décidai donc de parcourir le pays pour apprendre tout ce que je pouvais des arcanes et de la magie de l’Ombre principalement. C’est lors d’un de ces voyages que je rencontrai Véra, une jeune druide appartenant à l’ordre des Dragons Rouge. Après une première rencontre des plus houleuses, nous sommes vite devenues inséparable. C’est elle qui m’introduit dans l’ordre.

Quelques mois plus tard, je fus prise d’une crise grave. Je perdis contrôle de mon corps et sombrait dans le néant. A mon retour, j’ai découvert le cadavre de Véra salement amoché. Cela c’est reproduit plusieurs fois avec toujours des cadavres autour de moi. Il m’a fallu du temps pour me rendre compte que j’étais la source de cette folie meurtrière et que j’avais tué ma meilleure amie.

Durant cette même période, j’ai rencontré un homme. Cela s’est passé sur une plage près du Sombrerivage alors que j’allais à la plage avec Ozélie et certains membres de l’Ordre des Rêves Eternel. Il semblait tout timide et me regardait du coin de l’œil. Quelques jours plus tard et sous la pression d’un de ces amis, il m’invita à danser. Ce fût le début d’une grande histoire d’amour qui dure encore. Cette personne était Tuber.

En parallèle, j’ai prévenue ma marraine, Ozélie, du mal qui me rongeait. Elle me conseilla d’aller voir la Grande Prêtresse Emiade. C’est ce que je fis. Elle me proposa une exorcisation me promettant de me guérir de mon mal.

L’histoire est ensuite doucement tombée dans l’oublie car les choses se sont enchainées. La blessure mortel de notre Généralissime puis sa mort et enfin ma nomination, moi simple éclaireuse des Dragons Rouge, à la tête de l’Ordre.
Ma prise de pouvoir, le stress engendré par celui-ci et les restructurations que j’ai entrepris ont repoussé le démon qui s’acharnait sur moi. Du moins durant un moment. Heureusement pour moi, ma rechute eu lieu loin de toute vie et personne ne fut blesser. Mais cela a eu l’effet de me rappeler la proposition d’Emiade.

Après quelques âpres discussions avec Emiade, Taurus et Kotory, j’ai pris ma décision de me soumettre à une cérémonie d’exorcisation. Le moment a été très dur pour moi car après la cérémonie, je me retrouvais sans aucun pouvoir et dépendante des personnes m’entourant. Ca été très dur à gérer, car j’ai toujours compté que sur moi-même pour avancer dans la vie.

C’est ainsi que vous me trouvez aujourd’hui devant ce journal : à la tête d’un Ordre d’élite que j’adore, sans pouvoir et avec un homme que j’aime. Bref je nage en pleins bonheur !

_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22nd Novembre 2010, 15:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 30th Novembre 2010, 16:48    Sujet du message: Journal d'une reconvertie Répondre en citant

En événement étrange


Mes journées sont plutôt mornes ces derniers temps. A l’époque je parcourais les continents à la recherche des différentes sources de magie et connaissance sur les arts des arcanes. Maintenant ces activités me sont interdites car mon état de faiblesse ne me permet plus d’assurer ma sécurité durant mes recherches. J’avoue que cela me manque terriblement. Maintenant je suis condamnée à faire les boutiques et à limiter à l’extrême mes voyages hors de la ville sans être escortée.

Je passe donc mon temps entre Hurlevent et Theramore à gérer l’Ordre et me creuser la tête pour trouver une nouvelle voie à ma carrière. Heureusement pour moi, les Dragons sont toujours là pour moi et ils me soutiennent du mieux qu’ils peuvent.
Cette période plus creuse a quand même été relevée par un événement que je dirais majeur. Ma filleule, sœur et amie s’est mariée. Elle a choisi pour cela Alassar avec qui elle était déjà depuis un moment avec. Son choix a été des plus judicieux et je suis fière d’elle. J’ai été extrêmement touchée par la cérémonie et j’avoue avoir pleuré de joie lors de leur union.

Les temps suivant ont été plus dur vu qu’ils sont partis en voyage de noce durant deux semaines. Il a été difficile de me séparer d’eux vu l’affection que j’ai. Mais Tuber a été très présent et j’ai pu rencontrer et accueillir plusieurs nouvelles personnes dans notre Ordre. Cela m’a pas mal occupé.

Leurs retour a été plus que mouvementé. Un de nos membres a été pris d’étrange crise et Kotory a tenté de l’aider en procédant à une cérémonie dont elle a le secret. J’ai voulu aller avec elle pour l’aider et la soutenir, mais Alassar c’est interposé, m’interdisant l’entrée. Je lui ai demandé gentiment de me laisser passer, puis ne voyant pas de réaction, je lui ai ordonné de le faire. Finalement j’ai tenté de forcer le passage, mais il m’a lancé un sort pour m’endormir et me sortir de l’endroit.

J’ai été, et je suis toujours furieuse contre lui. Il sait que je n’ai plus rien pour lutter contre ce genre de sortilège. Sans compté qu’il m’a mit face à ma grande faiblesse, cela m’a fait terriblement souffrir. Je lui en veux beaucoup. Sans compté que Tuber c’est mit de son coté, disant que c’était trop dangereux pour moi. Devant cela, je suis partie me réfugier à la cathédrale. C’était pour moi le seul lieu capable de canaliser ma fureur.

J’ai eu le temps de penser à mon état et aux traitements que j’ai eu. Il est clair que vu mon état, les membres de l’Ordre ne me respecte plus. Ils diront que c’est parce qu’ils me protègent, mais le fait est là. Si Alassar m’avait retourné une gifle, cela n’aurait pas été pire. Quoiqu’il en soit, il faudra que je prenne des mesures pour que plus jamais on ne me traite de la sorte.
Une autre chose m’a particulièrement choqué. Lorsque je suis partie, personne s’en n’est rendu compte.
Après un laps de temps que je ne pourrais définir, j’ai vu Tuber arrivé en courant dans la cathédrale, il avait l’air affolé. Il m’a fait comprendre qu’il cherchait une infermière ou un médecin car quelque chose de grave c’était passé. Etant donné que j’ai de bonne connaissance dans les premiers secoure, je l’ai suivi.

Nous nous sommes rendus à l’endroit ou Kotory a fait sa cérémonie. Elle était étendue sur le sol et à coté d’elle Alassar était également couché, une dague dans la poitrine. Devant la situation, je me suis précipitée vers Kotory. Elle ne semblait souffrir d’aucune blessure, mais ces signes vitaux faiblissaient rapidement. Ne pouvant rien faire, je me suis retourné vers Alassar. Je n’ai pu réprimer une pensée sur son comportement d’avant et sur le résultat de celui-ci.

J’ai entrepris de retirer vivement la dague et j’ai demandé à Tuber de faire pression sur la plaie pour éviter que le sang ne s’échappe trop. Je suis retournée vers Kotory, je n’arrivais plus à distinguer ses battements de cœur. Je commençais à paniquer devant la situation. Ne pouvant rien pour Kotory, je suis retourné vers Alassar, pour tenter de le sauver.

Je ne sais pas pourquoi, mais mon premier geste a été de poser mes mains sur la plaie de celui-ci. Une étrange sensation m’a picoté les doigts, comme si de l’énergie y circulait. La plaie de l’elfe c’est refermée sous mes mains. Je n’en revenais pas.
Une fois la plaie refermé, j’ai entendu bouger derrière moi. Kotory semblait revivre. Après m’être assurée de l’état du couple, je suis partie. A moitié choquée et toujours énervée par la situation. Tuber a déplacé le corps d’Alassar et Kotory et les a ramené près de moi. J’ai fini par les quitter, devant réfléchir sur ce qui m’était arrivé.

_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 20th Décembre 2010, 14:35    Sujet du message: Journal d'une reconvertie Répondre en citant

Un nouveau pas

J’ai pu rencontrer la prêtresse Emiade l’autre jour. Nous avons pu rapidement discuter de ce qui m’est arrivé avec Alassar et Kotory. Elle m’a écouté avec attention, puis elle est arrivée à la conclusion que cela était un cadeau que la lumière m’avait fait.
Cette rencontre, bien que brèves, m’a beaucoup fait réfléchir. Si cela était bien un effet de la lumière, ne devrais-je pas m’y pencher un peu plus ? Mais cela était tellement loin de mes anciennes études. Passer de l’Ombre à la Lumière ainsi me semblait relativement osé et j’ai bien failli en rire.

D’un autre coté, j’avais tiré un trait sur mon passé magique. J’avais bafoué toutes les règles en agissant ainsi à tel point que la plus part des démonistes me détestaient. Alors qu’est-ce qui m’empêcherait de tourner encore plus ma veste ? Qui est-ce qui pourrait m’empêcher d’étudier la manipulation de la lumière ? Il est clair que personne !

Forte de cette réflexion, je me suis mise à la recherche d’ouvrage me permettant d’acquérir les bases de ce nouvel art. Il ne fut pas difficile à trouver dans les bibliothèques de la cathédrale. Dés le livre trouvé, je me suis mise à l’étudier, reprenant mes habitudes de l’époque, c'est-à-dire sur une terrasse ensoleillée avec un bon thé chaud.

Le gros avantage que j’ai eu, c’est qu’ayant manié la magie des ombres, je connaissais déjà les fondements de toute magie : la grâce nécessaire aux mouvements d’incantations, la fluidité des paroles et la concentration du moment. Cela m’a permit de rapidement maitriser mes premiers sorts et doucement manipuler cette nouvelle magie.

Mes premières sensations en manipulant cette magie ont été un mélange de bien-être et de paix. Très vite, je suis arrivée à la conclusion que les arts de la lumière sont biens plus douces et délicates que la magie de l’Ombre et que plus on les utilise, plus la sensation de bien-être se développe et persiste.

Quoiqu’il en soit, il me semble avoir trouvé une voie qui me convienne. Il ne reste plus qu’à approfondir mes études dans ce domaine !

_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Sylycya
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Mai 2010
Messages: 195
Général

MessagePosté le: 3rd Janvier 2011, 16:07    Sujet du message: Journal d'une reconvertie Répondre en citant

Une jolie histoire

Ce qui devait arriver arriva. Cela faisait plusieurs mois que j’entendais des personnes proches de moi faire des allusions plus ou moins cachée, moi-même je me demandais si ce jour arriverait. Et bien la réponse est oui ! Mais reprenons depuis le début.

Cela fait maintenant un certain temps que je suis en couple avec Tuber. Depuis notre rencontre sur la plage de la regrettée Auberdine à Sombrerivage, à notre premier pas de danse et jusqu’à aujourd’hui, nous avons vécu pas mal d’aventure. Il m’a soutenu durant de nombreux moments difficiles pour moi et il a toujours été là.

Ces derniers temps, nous avons plusieurs fois discuté d’emménager ensemble. Mais ne voulant pas non plus n’importe quoi, et au risque d’être pénible, j’avais émis pas mal de réserve quand à la demeure que je voulais. En somme, nous cherchions à aller un peu plus en avant dans notre relation.

Tout ceci nous a menés à la situation hier soir : J’ai reçu un message de sa part me demandant de le rejoindre à une certaine heure au Solitaire Bleu de Hurlevent. Je m’y suis rendu aussi vite que possible, prenant juste le temps de me changer et de maquiller correctement. Sur place, j’ai été surprise de la voir bien rasé et bien coiffé. Il m’a embrassé tendrement et m’a dit qu’il avait une surprise pour moi. Curieuse, j’ai cherché à savoir ce que c’était, mais il a refusé de me le dire, il m’a juste averti que nous allions prendre le griffon pour un petit voyage.

Je l’ai pressé de question tout le long du chemin, mais il est resté de marbre, refusant de me dire quoique se soit. Le voyage a été assez long et nous sommes finalement arrivés dans les Maleterres de l’Ouest et plus précisément dans le village de Âtreval. Là il m’a demandé de fermer les yeux et de le suivre. Il a prit ma main et m’a dirigé dans le village. Il a fait bien attention à ce que je ne m’encouble pas. Finalement, il m’a tapé sur l’épaule et m’a montré d’un grand geste une maison devant nous. J’ai tout de suite compris qu’il s’agissait de notre nouveau chez-nous.

Je me suis émerveillée devant la beauté de la maison et sa situation dans le village. Il a déverrouillé la porte et m’a invité à entrer. Nous avons fait le tour, nous arrêtant dans chaque pièce. Ma première grande surprise a été de trouver une pièce contenant des objets d’enfant. Je n’ai pas su, et je ne le sais toujours pas, s’il s’agissait d’un message ou simplement d’un oubli des anciens propriétaires.

Nous avons tous passé en revu et une fois arrivé dans la chambre, il m’a désigné la table de nuit. Sur celle-ci, j’ai trouvé une lettre portant son écriture. Curieuse de nature, je l’ai prise et j’ai commencé à lire. Il s’agissait d’une lettre à mon attention, une lettre d’amour. J’ai été très touchée par ce qu’il a écrit et j’ai été encore plus surprise lorsque j’ai lu la dernière phrase : « Veux-tu m’épouser ? ».

Je me suis retournée vers lui, la lettre à la main et les larmes aux yeux. Il était à genou devant moi et il tenait une bague dans sa main. L’émotion intense qui m’habitait a fait que j’ai eu de la peine à trouver les mots… finalement j’ai juste réussi à articuler un : « Oui ! ».

Il m’a passé la bague au doigt et c’est relevé pour m’embrasser. Je me suis sentie transportée dans un autre monde, un monde magique, un monde parfait !

_________________
"Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l'avenir." Jean Jaurès
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:18    Sujet du message: Journal d'une reconvertie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dragons Rouges Index du Forum -> La Ville Basse -> Feuillets de l'Historien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com